Français

 

Une même vocation : JÉSUS CHRIST

 

Vocation de Paul

 

Ce fut sur le chemin de Damas, au début des années 30, que Saul, selon ses propres paroles, fut « ravi par le Christ » (Ph 3, 12). Alors que Luc raconte le fait avec une abondance de détails — comment la lumière du Ressuscité l’a touché et a profondément changé toute sa vie —, dans ses lettres, Paul va droit à l’essentiel et parle non seulement de vision (cf. 1 Co 9, 1), mais d’illumination (cf. 2 Co 4, 6) et surtout de révélation et de vocation dans la rencontre avec le Ressuscité (cf. Ga 1, 15-16). En effet, il se définira explicitement « apôtre par vocation » (cf. Rm 1, 1; 1 Co 1, 1) ou « apôtre par la volonté de Dieu » (2 Co 1, 1; Ep 1, 1; Col 1, 1), comme pour souligner que sa conversion n’était pas le résultat d’un développement de pensées, de réflexions, mais le fruit d’une grâce divine imprévisible.  A partir de ce moment, tout ce qui constituait pour lui auparavant une valeur, devint paradoxalement, selon ses propres termes, une perte et des balayures (cf. Ph 3, 7-10). Et, à partir de ce moment, toutes ses énergies furent placées au service exclusif de Jésus Christ et de son Evangile.» (1 Co 9, 22)

Catéchèse de Benoit XVI ROME, le 25 octobre 2006

 

 

Vocation de Marie-Rivier

 

Derrière l’autel des Pénitents de Montpezat, Mère Rivier est très vite remplie de la présence de Jésus. Comme Paul sur le chemin de Damas, elle rencontra le Christ : « Il a plu à Celui qui m’avait mis à part dès le ventre de ma mère  de révéler en moi son Fils » Gal 1,15. Bien vite, elle a  conscience d’être appelée pour une mission  particulière… « Notre vocation, disait-elle, c’est Jésus-Christ ».   Comme tous les apôtres, Marie Rivier devient « un instrument de choix » pour annoncer la Bonne Nouvelle.  N’est-elle pas comme Paul : « Apôtre de Jésus Christ par décision de Dieu qui l’a appelée».  1 Cor 1,1

 

Tout au long de sa mission, elle avance dans la foi car sa tâche dépasse ses forces humaines et ne peut pas être son oeuvre personnelle. Tout s’enracine dans la contemplation de Celui qu’elle a vu dans les bras de sa Mère.  « Je suis à Jésus Christ et rien au monde ne me séparera de Lui »  (VJC t.2 p.103)  Marie Rivier est consciente que le Christ l’appelle à prendre part à sa mission de salut. Il faut qu’elle soit plus qu’une servante, plus qu’une disciple, plus qu’une amie mais bien : un « nouveau Jésus Christ vivant ». Dans un entretien sur Jésus Christ, elle disait à ses filles : « Il faut qu’il parle en nous comme il parlait en saint Paul, il faut qu’il y agisse et qu’il vive afin que nous puissions dire comme le grand apôtre Paul : « Je ne vis plus à moi-même, c’est le Christ qui vit en moi»  ES p.2

 

Réflexion

 

« Nous avons besoin de Saint Paul, de son enseignement, pour avoir plus de courage dans la vie chrétienne, et surtout nous avons besoin d’expérimenter, nous aussi, cette rencontre qui a changé la vie de Paul de Tarse et toute la trame de l’histoire de l’Eglise et du monde entier: la rencontre de Paul avec Jésus…   Sa rencontre avec Jésus l’a rendu fort pour rencontrer tout homme, afin d’être, comme il l’a dit, « tout à tous », afin que chacun obtienne l’intelligence par la connaissance du Christ, afin de gagner le monde et tous les hommes à Jésus-Christ.

 

Aujourd’hui, le monde a plus que jamais besoin de cette rencontre vraie avec le Christ, dans la foi, afin que nous puissions affronter le monde, la nature, l’environnement, toute la création dans tous ses éléments, pour que l’homme soit vraiment roi de cette création comme Dieu l’a fait. La rencontre avec Dieu est à la base de la rencontre des civilisations, des cultures, des peuples et des nations dans leurs diversités et dans leurs croyances. La rencontre avec la personne de Jésus-Christ est la base de la vraie mondialisation, de la vraie globalisation.».

(Homélie de  Sa Béatitude le patriarche Grégoire III Laham,  jeudi 8 mai 2008, en la basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs.)

Prière à Saint Paul

Glorieux saint Paul,
Apôtre plein de zèle,
Martyr par amour du Christ,
obtiens-nous une foi profonde,
une espérance ferme,
un amour brûlant pour le Seigneur
afin que nous puissions dire avec toi :
’’Ce n’est plus moi mais le Christ qui vit en moi’’.
Aide-nous à devenir des apôtres
qui servent l’Eglise avec une conscience pure,
des témoins de sa grandeur et de sa beauté
au milieu des difficultés de notre temps.
Avec toi nous louons Dieu notre Père,
’A lui la gloire, dans l’Eglise et dans le Christ
pour tous les âges et tous les siècles.’
Amen  (http://catholique-nanterre.cef.fr/Prier)

 

Prière de Marie Rivier 

pour les membres de sa grande famille

 

« Je ne cesse de rendre grâces pour vous,

faisant mention de vous dans mes prières : 

que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ,

le Père de gloire,

vous donne un esprit de sagesse

et de révélation, dans sa connaissance, 

et qu’il illumine les yeux de votre coeur,

pour que vous sachiez quelle est l’espérance

qui s’attache à son appel,

quelle est la richesse de la gloire

de son héritage qu’il réserve aux saints, 

et quelle est envers nous qui croyons

l’infinie grandeur de sa puissance,

se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. »

Ep.1, 16 ss

Nous célébrons cette année le bimillénaire de la naissance de saint Paul. À cette occasion, le pape Benoît XVI nous invite à faire de cette année 2008-2009, un pèlerinage intérieur sur les traces de Paul. Une façon de nous rappeler que l’Église a besoin plus que jamais de témoins semblables à saint Paul, capables comme lui de donner leur vie pour le Christ.

Paul a fait l’expérience d’une rencontre qui a bouleversé sa vie. De persécuteur, il est devenu disciple de Jésus au point de pouvoir dire : « Ce n’est plus moi qui vis mais c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20). A la suite de Paul, des hommes et des femmes, aujourd’hui encore se laissent transformer par le Christ.

 

Comment ne pas penser à Marie Rivier, femme de feu, au cœur aimant, à la foi vive, à l’espérance intrépide ? Sa vie fut celle d’une femme saisie par le Christ : « Ma vie, c’est le Christ » disait-elle et encore « Je ne pourrais pas dormir si je passais la journée sans parler de Jésus Christ ». Ses fréquents entretiens sont centrés sur Jésus Christ : « Je ne veux plus vous parler que de Jésus Christ et vous apprendre sans cesse à l’aimer et à l’imiter. C’est là toute notre vocation ».

 

Marie Rivier s’est faite disciple de Paul parce qu’elle a trouvé chez l’Apôtre sa voie pour suivre Jésus Christ. Non seulement elle cite souvent les écrits de saint Paul, mais elle le nomme expressément à plusieurs reprises dans ses lettres et entretiens: « Revêtons-nous de Jésus Christ (…) afin d’être partout, comme dit saint Paul, la bonne odeur de Jésus Christ ». « Je désire ardemment que vous soyez remplie de Jésus Christ ; qu’il soit votre lumière, votre force, votre tout, et que vous puissiez dire, comme saint Paul, ce n’est plus moi qui vis, c’est Jésus Christ qui vit en moi ».

 

Au cours des prochains mois, je vous invite à mieux découvrir la « femme apôtre » dans le sillage de Paul, cet apôtre audacieux qui a répandu la Bonne Nouvelle de l’Évangile à toutes les nations de son temps.

 

Pour approfondir notre connaissance de saint Paul, les articles des revues et les sites web sont nombreux et forts intéressants. (www.anneesaintpaul.frwww.annopaolino.org ). Pour mieux découvrir Marie Rivier comme disciple de saint Paul, vous trouverez chaque mois sur ce site des textes tirés de documents de notre trésor de famille : Temps Rivier, Cahier 2 de janvier 88 ainsi que d’une recherche faite par S. Geneviève Couriaud sur Marie Rivier, disciple de saint Paul. Merci à S. Germaine Boivin, S. Patricia Sofia Mendonça et S. Marie de Lourdes, ainsi que nos traductrices qui par leurs diverses compétences, vont nous faciliter ce pèlerinage intérieur.

 

Comme saint Paul, comme Marie Rivier, puissions-nous trouver notre joie à annoncer Jésus Christ ! Soyons un Évangile ouvert où tous puissent lire Jésus Christ.

 

S.Angèle Dion p.m.

Supérieure générale

 

Responses

  1. Merci pour cette belle surprise d’un site nous invitant à vivre autrement et pleinement cette année St Paul en compagnie de Marie Rivier, femme de feu, femme passionnée de Jésus Christ.
    J’aurai la joie avec des enseignants de venir en pélerinage à Rome avec 22 jeunes de 14 ans sur les pas de St Paul, en octobre ! Merci d’avance pour les médiations qui nous serons offertes !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :